La conception et la mise en oeuve de deux escape-game pédagogiques en soutien aux missions des SUP

Ainsi deux SUP, l’un de l’Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées et l’autre de l’Université de Lorraine ont partager leurs expérimentations.

Ophélie Carreras et Sonia Izquierdo Ramon – Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées 

Pour sensibiliser les enseignants aux concepts fondamentaux en pédagogie, ainsi que pour faire découvrir l’offre de formation, le service interUniversitaire de Pédagogie de l’Université Fédérale de Toulouse a créé un escape game : l’antidote.

Une semaine de conception intensive avec un formateur, un peu de travaux manuels et nous avons pu le tester durant plusieurs sessions. En lien avec une entreprise de création de contenus, une version plus immersive est en cours (photocall imprimés, objets plus customisés, storytelling amélioré). Les concepts travaillés dans les 7 énigmes : alignement pédagogique, évaluation, mise en activité (changement de posture), motivation, progression pédagogique, voix et émotions, usages du numérique. Durée du jeu 1 heure, suivi du débriefing indispensable pour ancrer les contenus.

Nathalie Issenmann et Marie Baudier – Université de Lorraine

Le Service Universitaire d’Ingénierie et d’Innovation Pédagogique de l’Université de Lorraine a créé l’escape game pédagogique « Le Laboratoire du Professeur Ludicio » en partenariat avec la société « JeuxThèmes ». Il est le résultat de trois mois de réflexion et de création et a déjà été joué à cinq reprises. Il est porté par deux objectifs : permettre à toute personne en charge d’enseignement d’expérimenter un escape game pour en ressentir la portée de son application dans un contexte d’apprentissage et repérer les concepts et mécanismes sur lesquels s’appuie la ludopédagogie. Par son déroulé et ses énigmes, l’escape-game aborde quatre dimensions sollicitées par le jeu : mémorisation, expérience, collectif, et motivation.Durée du jeu de 1h suivie d’1h de débriefing sur les processus en jeu pour permettre de faire le point sur l’expérience vécue et pouvoir relier scénario pédagogique et objectifs pédagogiques visés.